Répondre à un sujet de discussionRetour

lichen scléroatrophique vulvaire

Mon lichen à la vulve est stabilisé pour l'instant depuis à peu près 1 an et mon sexe ne régresse plus. Je mets 2 ovules 2 fois par semaine de Colpotrophine et je tartine la vulve avec du gel d'aloé vera 99,9% bio matin et soir excellent, pas gras et très réparateur. Ras le bol de la cortisone qui dès qu'on arrête tout recommence. Par contre aucune amélioration au sujet de mes gencives. Je fais le traitement avec des granions d'oligo éléments du Dr Picard et Dr Max Tétaux depuis 1 mois. J'y crois puisque la cure aux thermes Fumades les Bains à Allègre les Fumades donne quelques résultats et que ses eaux sont chargées d'oligo éléments. Je vais consulter un stomatologue à Paris en novembre qui à l'habitude de soigner cette saleté. Je vous tiens au courant. Dîtes-moi tout ce qui a pu marcher pour vous. Merci

salut les victimes du lsa et bon courage;voilà je suis agée de 47 ans ;suite à une irritation vulvaire ;le gynéco m a prescrit un traitement anti mycosique sans résultat;puis un traitement au locapred de deux semaines en vain donc biopsie;résultat dysplasie modérée à sévére due au lichen scléro atrophique;j ai quelques démangeaisons ;le gynéco m a mis sous les androgènes mais il ne me paraissait pas sur de lui meme; sans traitement il ya eu une amélioration de quelques moi puis nouvelle ulcération de la fourchette postérieure un autre gynéco me prescrit efficort pendant é semaines;je n ai pas encore commencé efficort;qu en pensez vous?je precise que les seuls symptomes que je présnte sont la fragilité de la vulve des rougeurs et des petits saignements;merci à vous toutes

Bonjour Je suis atteinte d'un lichen plan érosif aux gencives depuis 2 ans ainsi qu'un lichen scléro-atrophique à la vulve depuis 6 ans stabilisé à ce jour. Les analyses révèlent une inflammation chronique. De petits saignements ont commencé il y a 6 ans, maintenant je crache le sang à pleine bouche. L'état de mes gencives et les saignements sont très améliorés par la prise de Bétaméthasone 4mg. Mais dès que j'arrête mon état se dégrade de jour en jour. Les collets sont ulcérés, la peau desquame et est à vif. Je saigne beaucoup au brossage des dents et souvent spontanément. J'ai du mal à me nourrir. J'ai une espèce de nécrose du coté droit du palais et qui me brûle et de temps en temps la peau se décolle et fait une bulle (sans pathologie bulleuse). Je me réveille tous les matins dans une auréole de sang et dois changer ma taie d'oreiller tous les jours. J'ai été soigné par homéopathie 3 mois, avec des huiles essentielles pendant 1 an et demi, ainsi que par phytothérapie. Rien ne m'a soulagé n'y surtout arrêté ce sang, qui pour moi est très anxiogène. Sang qui s'arrête de couler dès que je me rince la bouche. J'ajoute que à 69 ans je n'ai jamais souffert des dents et que je les ai toutes. Cependant 2 dents bougent à la mâchoire supérieure depuis 6 mois. Je fais régulièrement des détartrages (très sanglants!!!). J'ai consulté : stomatologue, dentiste, la fac dentaire de Rennes, le service dentaire de l'hôpital de Rennes où les prélèvements ont été effectués. Je ne sais plus quoi faire. S'il vous plaît répondez-moi. Merci

Bonjour, Je suis atteinte également de lichen buccal et génital et ce depuis 6 mois( les deux scléreux atrophique), cela ne cesse de me faire mal et je n'ai que 23 ans....... J'ai extrêmement peur et j'aurai vraiment besoin d'être éclairer par vos expériences et conseils: - Cette phase de douleur dure combien de temps en général parce que la cela fait déjà 6 mois et j'ai l'impression que cela ne va jamais en finir? - Quelles sont vos meilleurs traitement essayés au final ? - Quand on parle de rémission c'est juste l'arrêt de douleur, je ne vois pas comment la peau atrophiée peut revenir normal? Combien de temps cette maladie nous laisse en paix? - Pour finir, j'ai peur à cause de cela de ne trouver personne,( je suis seule en ce moment) je me dis que si il n'est pas possible d'avoir de relation sexuel ou que ma vulve et ma langue sont déformé personne ne voudra de moi ( réflexion puéril j'admets....) Comment l'annoncer à une personne avec qui je vais sortir.... J'ai toujours l'espoir que dans 10 _15 ans la médecine aura trouver un remède et donc de m'éviter un cancer :p Merci d'avance pour vos réponses Je vous souhaite en tous cas un énorme courage

J'ai eu le diagnostic il y a un ans. Cela faisait plusieur année que je trainnais cette cochonnerie. Ils pensaient que c'était des vaginites à répétition. Je prends moi aussi une crème à base cortisone au moins une fois semaine. Effectivement, le stress augmente mes crises mais dans l'ensemble ça va mieux. Mon généco me suis à chaque année. Mon conjoint est géniale. Ce n'est pas toujours facile car mon clitoris est caché par les lèvres. Je prends cela un jour à la fois pour éviter le stress. Merci de vos témoignage on se sent moins seule.

hello les filles ça fait longtemps que je ne suis pas revenue là.. voilà bien 3 ou 4 ans qu'on m'a trouvé cette merde de LSA...j'ai galéré la 1er année, tout le temps mal..et puis là, ça va bien mieux, je suis en rémission.. ma vulve est normale. parfois, si je stresse trop, une petite rougeur revient, mais je remet la cortisone et trophycréme et ça se stoppe au bout de 2 ou 3 jours..plus de traitement du tout depuis 2 ans au moins..je l'ai oublié, je ne lui donne plus d'importance...voila, allez courage à vous.

Bonjour, je ne sais pas exactement ce que j'ai..J'ai pris rdv chez ma gyne car depuis 1 an une des grande lèvres est toute gonflée , irritée et une envie incroyable de se gratter!Alors de petites coupures apparaissent!La gyné semble alarmante..Cela pourrait être un cancer!Mais avant elle propose un traitement de giné myk, puis aprsès du daktacort puis des hormones...Lucy vous qui parlez d'1 cancer, je voudrais en savoir plus! J'ai peu car elle parle d'une lourde opération!Merci

Un conseil : faites vous suivre régulièrement et appliquez le traitement. J'ai du être opérée d'un cancer de la vulve qui s'est développé sur un LSA qui a dégénéré au bout de 30 ans!

Bonjour, Il y a la crème Beteneval (à la cortisone) qui est très efficace. La couleur blanchâtre disparaît. Malheureusement cela revient souvent. Pour toutes celles qui ont ce souci jeunes, en effet ce n'est pas courant. Cela arrive souvent aux personnes qui ont subi des agressions sexuelles dans le passé.

Bonjour, je suis atteinte d'un lichen scléreux vulvaire. J'ai un traitement de crème dermoval que je supporte bien associé à des applications Cicalfate. Toutefois, je suis une morue de natation. J'ai omis de demandé à mon dermato si je pouvais continuer ce sport sans problème. Merci pour votre aide

Bonjour, J'ai 26 ans, et je viens d'apprendre que je suis atteinte d'un Lichen Sclereux Vulvaires... Mon gynéco s'en est aperçu parce que j'avais la peau blanchâtre sur la vulve !! je pense avoir ça depuis au moins 2 ans...( car j'avais eu plusieurs crises de démangeaisons) Elle m'a envoyé voir un dermato que j'ai consulté et qui m'a confirmé le diagnostic..et m'a précisé que j'avais les petites lèvres atrophiés... Je suis sous dermoval pendant un mois que je dois en appliqué tous les soirs, je dois le revoir dans un mois pour voir comment je réagis au traitement... est ce que je vais récupérer une couleur de peau normale ou pas ?? j'ai vraiment peur.... Sophie 33, j'ai consulté plusieurs sites ou tu parles d'un traitement américain est-ce que tu penses que mon médecin pourrait me le prescrire ? Bon courage à toutes !!

Bonjour je ne connais par votre soucis par contre j'ai eu un lichen scléro atrophique du cuir chevelu qui a été soulagé par une magnétiseuse en ce qui concerne l'inflammation insupportable + dermato homéopathe spécialisé dans les problèmes de cheveux et calvitie qui m'a fait de la mésothérapie (=petites piqûres localisées de vitamines etc.) pour réhydrater les tissus et relancer une circulation normale là dessous. Cet enfer n'est plus qu'un mauvais souvenir à part quelques zones qui ont une sensibilité bizarre, et sauf un petit trou (comme les bébés) mes cheveux ont assez bien repris, ce qui n'était pas gagné. Mon médecin généraliste avait diagnostiqué une pelade, donc cortisone et compagnie... ça m'a mis le crâne à sang et si j'avais pas consulté en parallèle (sous la pression de mon entourage) j'aurais pas traité correctement à temps et je serais presque chauve... Je fais également 1 scéance de kinésiologie par an pour faire le ménage dans les désagréments psychosomatiques + 1 par an env. chez l'ostéo quand je sens que ça commence à coincer de partout. Perso cet enfer s'est déclenché 1 an pile après une grosse déception affective, mais je m'en suis rendu compte bien longtemps après

Bonjour à toutes, Annie et Sophie33, je n'avais pas consulté ce forum depuis un certain temps ; j'en suis à ma 2ème année de traitement : 1ère année : dermoval un soir, colpotrophyne, l'autre soir ; depuis quelques mois j'arrive à espacer le traitement et ne l'utilise que lorsque je sens les crises : une fois par semaine environ : alors je pense qu'il y a une amélioration ; Bon courage à vous

A Marico Peut être que si tu essayais de mettre du trophycéme 2 fois par semaine, ta peau supporterait mieux le dermoval.. c'est ce que j'ai fais.. j'ai eu une crise longue et petit à petit en mettant diprosone et trophycréme en alternance, je suis en rémission depuis de nombreux mois...

Bonjour , Pierre , j'ai lu ton message du 21 mars 2012 , je voudrais savoir si les scéances de magnétismes se faisait à distance et si non dans quelle région ainsi que les tarifs. Cordialement

bonjour à tous Je souffre moi aussi d'un lichen squléreux atrophique. comme beaucoup il a fallu plusieures années avant que le lichen soit dépisté ;j'ai eu droit aux ovules pour mycose, aux question "avez-vous une vie sexuelle compliquée" ? , au traitement de fond pour mycose , aux ovules pour traiter la sècheresse vaginale pour enfin être envoyé chez un dermatologue qui a tout de suite diagnostiqué un lichen bien avancé.coté couple aussi , "c'est parceque tu n'as pas envie",......je pense souffrir autant du lichen que de l'incompréhension du corp médiacal et de mon mari.la dermato m'a prescrit du dermoval , ça m'a immédiatement soulagé mais ça fait plus d'un an et dès que j'espace trop le traitement les brûlures reviennent , la peau craque,.....je suis retournée la voir 2 fois et à chaque fois elle me dit "revenez me voir quand vous etes en crise. oui mais je suis toujours en crise depuis un an. bon , j'ai trouvé une crème à l'aloé vera que j'applique 2 à 3 fois par jour qui me soulage .j'attends un rendez vous avec un nouveau gyneco , on verra . si quelqu'un a des solution homéophatie ou autre médecine douce je suis preneuse. bon courages à toutes.

Merci Annie pour le réconfort, tu es gentille. Finalement, je vois une dermato qui remplace la mienne la semaine prochaine. Celle que tu as vu se spécialise de plus en plus sur les soins esthéthiques....(lazer, injections) et elle ne faisait pas de "dermato" quand j'étais disponible. J'ai le dos et les fesses en feu. Je verrais bien si elle dit comme mon docteur mais je suis devenue une terrorisée des maladies de la peau, je vois des trucs incurables partout. Pas très étonnant après 4 ans d'incompétence du corps médical constatée sur le LS. Tu as raison pour le stress, je vais reprendre mes calmants que je laissais au placard... Allez bisous, à bientôt

coucou Sophie ne t'inquiéte pas pour une dermite séborrhéique, j'en ai eu une aussi, et ça se soigne..ça revient, mais enfin ce n'est pas grave.. moi je ne galére plus avec le lichen, plus de soins depuis 2 mois , oublié...pour l"instant.. mais j'ai un truc pire, l'hypothyroidie...sur le forum américain, pas mal ont les 2 aussi... on est hyper fatiguée, avec pleins de symptomes bizarres..ça aussi, ça se soigne, heureusement....mais le temps de trouver le bon dosage, au secours... quand le corps s'attaque à lui même, ça part de partout...la dermite sébo aussi c'est le stress... allez bisous et bon courage à toi

Coucou Annie, Je viens de voir ton message car il m'arrive de jeter un oeil sur ce qu'il se dit sur ce forum. En fait, j'ai pas le moral du tout. C'est dingue le LS ne m'a pas dérangé durant tout l'été entretenu par dermoval 1 ou 2 fois par semaine et trophicrême les autres jours. Pourtant plus ça s'arrangeait en bas plus j'avais mal derrière la nuque avec des ganglions au cou. Puis des boutons douloureux comme une échardes sont apparus comme ceux que j'avais sur les fesses l'an dernier (le soit disant de l'urticaire). Mon généraliste m'a dit que j'avais une dermite séborréique, encore une saloperie qui ne part pas facilement. Ca me fait très mal et s'est en train de s'étaler dans le dos. Si je veux voir la dermato, ici c'est 3 mois. Je revois mon docteur lundi en attendant. J'en ai raz le bol, je donnerais cher pour changer de peau. Peut-être je représente bien l'expression "être mal dans sa peau" snif !!...4 ans maintenant que j'ai toujours mal quelque part. Bon allez, je m'étale pas plus, je sais aussi qu'il y en a ici qui vont plus mal que moi et comme toi je les invite à lire mes comptes- rendus du forum américain sur cette page. Pensez-vous que quand on arrive à se soigner d'un côté une autre maladie nous attaque d'un autre ? A bientôt Annie et bon courage à toutes

hello merci pour vos réponses. je vois que Sophie n'est plus revenue là, mais vous pouvez lire ses messages concernant les soins à faire. nous avons été toutes les 2 sur un forum américain qui nous à beaucoup aidé. elle était trés atteinte, moi , moins. je n'ai plus de crise depuis 2 mois au moins, la paix royale... A chaque crise que j'ai eu depuis 2 ans, j'ai mis du dermoval autant qu'il en à fallu, un petit pois à chaque fois,en stoppant dégressivement..et du trophicréme entre pour aider la peau. Sophie à dû rajouter des ostrogénes car elle souffrait beaucoup.

Ninoune, Si j'ai bien compris, c que le début d'une vraie galère! En tous ça fait 2 jours que ça va un peu mieux..mais j'attends avec impatience mon rendez-vous chez le medecin le 11 septembre.. En attendant, c la déprime totale, en plus j'essaie de concevoir mon troisieme enfant donc je pense que rien ne se passera comme prévu....

Pour repondre à Louloute A mon avis, tu n as pas fini. Mon lichen s est declaré quand j avais 24 ans, j en ai presque 41 ! Mon dr avait pensé à un herpes ( avant il pensait à des mycoses) et m a envoyé chez une dermato et maladies veneriennes aussitot. Elle a diagnostiqué le lichen sclero atrophique vulvaire. Mais rien de special à faire à part mettre du betneval. Seulement, ça ne suffisait pas, je finissais par faire de vraies mycoses et des fissures terriblement douloureuses. De moi même, je mets du mitosyl pour renforcer les peaux trop fines et et de l econasol pour eviter les mycoses à l entrée du vagin. Le betneval a été remplacé par du dermoval que je mets dans le pli du clito et le long de la" racine blanche". Coté sexualité ,les sensations sont tres difficiles à obtenir. Il y a une sorte de "carapace" qui empeche le plaisir de venir ou de s étendre. Je vais voir un Professeur specialisé bientot,je vous tiendrez au courant.

Réponse à Annie Oui j’ai d’autres maladies auto-immunes. J’ai ai été traitée dernièrement pour une candidose buccale (brûlures sur la langue et au palais). Je ne suis toujours pas guérie ; il semble que le traitement ne fait pas d’effets. J’ai eu 2 différents traitements avec des produits antimycosiques. J’ai également des problèmes oculaires (picotements, brûlures). Ici aussi un traitement avec un antibiotique puissant. Mon ophtalmologue prétend que s’est dû au port de verres de contacts. J’ai porté des lunettes pendant deux mois, mais j’ai toujours des problèmes. Question à Cath Peux-tu me parler de ton lichen buccal. Comme je l’ai écrit a Annie, on ma traité pour une cadidose buccale. Je n’ai aucun signe de maladie dans ma bouche, rougeur, boutons ou autres, mais j’ai des fortes brûlures. Comment se manifeste ton lichen ? J’ai aussi pensé à l’acupuncture. Est-ce que tu as eu un résultat positif ?

Précision: Mon lichen est sur ma petite lèvre qui est devenue toute blanche.

Bonjour les filles, J'ai 29 ans et je viens d'apprendre par ma gynéco que je souffre d'un lichen. C'est après mon accouchement il y a 3 mois que j'ai commencé à ressentir une petite douleur qui grandissait chaque jour. J'en ai parlé à a gynéco qui n'avait rien vu, je me suis donc dis que ce n'était rien de grave. Par la suite, ça s'est amplifié et je suis allé voir une autre gynéco qui m'avait diagnostiqué un herpès vaginal. traitement et tout ce qui s'en suit......sans guérison et les douleurs se sont aggravées. Retour chez ma gynéco qui m'a que ça n'était pas un herpès mais un lichen. elle m'a dis d'allé voir un dermato et de mettre du dermoval en attendant. Elle a d'ailleurs été très surprise que je choppe cette saloperie après un accouchement et que c'était la premère fois qu'elle voyait ça. Du coup, je viens de prendre un rendez-vous avec un médecin qui a l'air de s'y connaitre sur le sujet et qui est Lyon. Je souffre terriblement et je ne veux pas souffrir ainsi toute ma vie. Avez-vous essayé l'huile de foie de morue pour soulager les douleurs? et l'ail? Aidez-moi je n(en peux plus....

Merci Annie d avoir repondu. Je me sens si desemparée parfois. Avec mon mari,et dans ma tete, c est tellement fragile ! Je mets aussi du dermoval et pour les fissures du mitosyl .Est ce que diprosome et Trophicreme c est mieux ? Je vais voir le fameux Professeur en Septembre. J attends beaucoup de lui car j' aimerais tant retrouver une vie sexuelle normale. Pour repondre à ta question, je n ai pas de maladie auto immune ou alors, pas encore connue.

hello Oui, le mien est aussi placé sur le clitoris qui avait commencé à se recouvrir de peau. si je n'avais pas pris de traitement cela aurait continué. une légére trace blanche existait aussi autour du clito. Au bout de quelques mois de traitement, elle à disparu preuve d'aprés le dermato que ce n'était pas péjoratif. Maintenant cela fait 2 ans que j'ai ce lichen et c'est vrai que les sensations question clito sont plus difficile à obtenir.Je mettais ça sur le dos du corticoide, car j'en ai mis pas mal et directement..

Bonjour J ecris pour la 1 ere fois ,mais ça fait longtemps que je suis ce forum. J ai egalement un lichen vulaire. A la difference de vous, il ne me gene pas pour porter des pantalons, monter à cheval... Les rapports sexuels ne sont pas douloureux si c' est une periode sans fissure ( moi, je mets du mitosyl souvent)et du dermoval. Par contre, les rapports ne me permettent plus d orgasme. Mon lichen est sur le clitoris et sa "racine", dans le prolongement jusque dans le plis entre petites et grandes levres.On dirait que ça bloque les sensations quand en plus, ça ne gratte pas . Ca bouzille beaucoup ma relation avec mon mari car du coup je n ai plus envie et lui en a besoin. Je suis vraiment mal et je voulais savoir si quelqu un d entre vous a son lichen placé comme ça et si ça fait la même chose.

salut les filles je voulais savoir si d'autres avaient des maladies auto immunes sur ce forum, car sur le forum américain, plusieurs ont des thyroïdites ou d'autres maladies. Perso on m'a trouvé une thyroïdites d'hashimoto l'an dernier en + du lichen que j'ai depuis 2 ans. A la moindre contrariété, pof, le lichen repart, c'est pénible...j'ai eu plusieurs semaines de tranquilité et là ça repart un peu..

Bonjour, Lorine, Je n'ai pas grand chose à dire car je ne connais pas cette opération mais sur le forum américain j'ai lu plusieurs choses sur le sujet. La première c'est que dès qu'on est enceinte pour des raisons hormonales la maladie se calme. La deuxième c'est de ne jamais "céder" au bistouri tant que l'on a pas essayer plusieurs semaines ou mois le traitement américain souvent expliqué ici. Je te laisse lire aussi ce que j'ai écrit le 6 avril 2012, c'est très important pour ton cas. En gros mets-tu une pommade à base d'estriol ou d'estradiol ?

Bonsoir à toutes, Je regarde régulièrement le forum mais intervient peu (c'est la déprime). LSA depuis 10 ans environ et tout juste une amélioration maintenant après ... beaucoup trop de temps ! J'ai 37 ans maintenant, une fille de 5 ans et encore envie d'un autre enfant. Je me tourne donc vers le forum pour connaître vos expériences si vous voulez bien les partager... La naissance de ma fille et un manque évident de traitement ont entrainé l'encapuchonnement de mon clitoris + rétrécissement de l'orifice vaginal + pertes des petites lèvres + vulvodynie. Bref, impossible d'avoir des rapports sexuels avec penetration donc problème pour avoir un autre enfant (problème tout court d'ailleurs). Après consultation mixte gynéco et dermato connaissant la maladie, cela s'est un peu amélioré - en 2 ans- je passe entre calme relatif, inflammation et nombreuses mycoses (en+). J'ai deux questions : - l'une de vous a t-elle du faire appel à aide médicale pour avoir un enfant ? - qui peut me parler de manière très complète sur l'opération de désencapuchonnement du clitoris (que j'envisage très vite dès que opération 2nd bébé sera réussie) ? Une vie avec la maladie, c'est dur mais une vie sans relations intimes en + (meme les caresses irritent!) cà l'est encore plus... Désolée si je relance des sujets déjà abordés avant et surtout merci de vos réponses. et merci à toutes celles qui participent au forum ! Bonne soirée.

Coucou, Merci pour les nouvelles et pour le soutien Annie, j'espère qu'un jour j'en serais au même stade que toi. Parfois j'ai vraiment peu de douleur mais du coup j'oublies d'appliquer les oestrogènes. C'est pas malin car après ça s'échauffe surtout là quand il fait 35 °. Je vais essayer de faire plus attention et d'arrêter de rêver que je peux éviter de me soigner, ça fait pourtant tellement de bien de ne plus penser au lichen et de se sentir "normale". Je garde en mémoire que les américaines arrivent à faire du cheval et du vélo avec cette maladie, donc il faut rester motivée et assidue au traitement ! Tu peux faire les sports que tu veux toi Annie ?

salut tout le monde Sophie, je vois que tu progresses, si tu arrives enfin à mettre des pantalons , tu te rends compte, depuis 2 ans??? je pense qu'en continuant cette cette bonne voie tu vas arriver à moins souffrir..tu as su trouver la solution là où elle était, c'est à dire ailleurs qu'en france..sur un forum américain... je peux témoigner aussi, bien que bien moins atteinte que sophie, de l'efficacité d'associer au dermoval ou autre corticoide, du trophycéme ou le même genre..j'ai tenu ce cap pendant plusieurs mois, c'est à dire diprosone selon les besoins, puis en espaçant et 2 ou 3 fois par semaine trophycréme..et bien maintenant je fais un traitement d'entretien une fois par semaine, et là, j'essais de passer à une fois /15 jours..et toujours 2 fois par semaine de trophycréme..Si jamais j'ai un peu plus de rougeurs, soit à cause de la chaleur ou d'un slip en nylon, je remet diprosone une fois et ça passe de suite...on voit que la peau tolére mieux et réagit mieux...

Bonjour, bonjour annie, Ravie que tu ailles bien Annie. Pour moi, ce n'est toujours pas aussi parfait que toi mais cette semaine j'ai porté des jeans pour la première fois depuis le diagnostic, ce qui signifie que l'amélioration continue. Je rappelle pour celle qui ne me connaissent pas que je suis restée sans pouvoir marcher pendant deux ans, c'était aussi douloureux que si j'avais eu des ampoules entre les fesses. Pour ce qui est du traitement américain, voici ce que j'ai fait quand je l'ai découvert alors que le dermoval ne m'apportait pas grand chose à part des effets secondaires négatifs : - Oestrogel tout autour de la vulve tous les soirs (j’en ai parfois mis à volonté quand j’avais trop mal) - Trophicrême sur la vulve, massé jusqu’à absorbtion complète - Andractim un soir sur trois appliqué comme indiqué sur la notice (c’est un médicament indiqué pour le LSA). Il ne vaut mieux pas dépasser la dose à cause d’un risque d’augmentation de la pilosité ou d’acnée - Tous les 2 jours, j’appliquais Dermoval Le traitement complémentaire au Dermoval permet d’en supporter ses effets secondaires. Avec le temps la peau devient costaud et le Dermoval ne la brûle plus mais la soigne enfin. Espérant t'avoir aidé, si tu comprends l'anglais, tu serais mieux épaulée sur le forum américain. Je te donnerais le lien si tu veux mais il faut se présenter pour y être acceptée et se créer un compte yahoo.

Bonjour, Ce message s'adresse à Sophie 33 et à toutes celles qui ont un lichen scléreux vulvaire : quand vous évoquez la méthode américiane, vous voulez parler de l'association d'une crème à base d'oestrogènes et d'une crème à base de cortisone, c'est bien cela ?, Ou bien s'agit-il d'un traitement par voie orale pour les oestrogènes ? merci de votre réponse : je désepère de trouver une solution car la cortisone ne marche pas sur mon lichen scléreux que je traine depuis 4 ans et qui n'a été diganostiqué que récemment... Et depuis 3 jours je suis en crise... est-ce que ton lichen se manifestait également par un gonflement des grandes lèvres, en plus des démangeaisons, des marques blanches et des fissures ? sarah

bonjour tout le monde et Sophie si tu es là! Au bout de 2 années de LSA, j'arrive enfin à la stabilisation.. j'ai vu le dermato cette semaine, il est content, tout va bien.. Les organes sont intacts, la rougeur disparait. bien sur je dois éviter les slips en acrylique, et remettre de la cortisone en cas de grosses chaleurs..mais j'ai obtenu la stabilisation.. je fais un traitement d'entretien, une fois par semaine cortisone, et 2 fois trophycréme...je ne ressens aucune douleur ni gêne...OUF!! j'espére Sophie que tu vas bien aussi...bises

bonjour a tous moi aussi j ai un lichen et vu ke je dois faire une biosie ma dermato ma fais arrete le traitement locoid mais je me gratte pas sa brule c tout et kand j ai des rapport avec mon copain sa bruler apres aussi j ai des fissure sur les petite levre.mais juste apres chaque rapport je mais vea olio et sa repare tres bien la peau le lendemain plus de fissure et plus de brulure alors je le mais 2 fois par jour. •calme la démangeaison des piqûres d'insectes (dès la naissance) •soin réparateur de nuit contour des yeux •hyperkératose •gerçures et crevasses •prévention des crevasses du sein lors de l'allaitement (comestible) •assouplissement du périnée en massage •diminution des risques de sensibilité périnéale et vaginale en post-partum •action bénéfique et protectrice sur les cicatrices •sécheresse vulvo-vaginale, lichen scléro-atrophique, vulvite irritative, vestibulite •complément topique aux traitements anti-mycosique et dermo-corticoïde •apaise les brulûres légères

J'ai quand même fini par me rendre à l'hôpital dermatologique de ma région. On m'a donné une autre crème (préparation spéciale) + une autre crème cicatrisante. Je dois aller faire une biopsie le 18 juin. Je vous remercie pour votre aide.

catseyes as tu essayé du trophicréme? pour moi ça aide beaucoup à la cicatrication..2 fois par semaine ou plus...

lorsque j'avais des brûlures pour uriner ou pour marcher, ma gynéco m'a conseillé d'appliquer du gel de Xylocaïne (sur ordonnance qui peut être délivrée par un généraliste) ça soulage et aide aussi pour les relations difficiles. bien entendu ça n'a aucun effet sur l'amélioration du lychen, c'est pour un confort passager.

Bonjour, J'habite aussi en Suisse et il y a presque un an et après des mois de galère on m'a diagnostiqué un lichen scléreux vulvaire déjà bien avancé car je n'avais presque plus de petite lèvre. Ma dermato m'a prescrit du dermovate 2 fois par jour et les choses se sont petits à petits améliorées. je l'ai revue en août dernier. Lichen toujours présent, mais moins de fissures et de brûlures. Je devais retourner la voir en novembre, là mon rendez-vous est annulé comme les 2 suivants par le cabinet. Ma dermato nous a quitté le 23 décembre et je me suis retrouvée désemparée. J'ai trouvé un nouveau médecin qui m'a prescrit du Protopic. Là monstre réaction brûlures pendant 3 jours quasiment impossible de marcher. Ensuite retour au dermovate et depuis 3 semaines monstre crise qui empire. J'ai appelé le cabinet de mon nouveau dermato et il ne prend pas d'urgences et pas de place avant mi-juin. je ne sais pas quoi faire. Le dermovate me brûle, douleurs attroces à la miction, etc.. enfin vous connaissez les symptômes. J'hésite à aller au urgences dermato de l'hôpital. Vous en pensez quoi, auriez-vous un conseil pour clamer la douleur sachant que j'ai essayé aussi des crèmes hydratantes et cicatrisantes, mais rien ne marche. Merci beaucoup et courage à vous toutes.

Merci Sophie pour tes encouragements. Il me semble avoir lu parmi tous les témoignages ( je ne retrouve plus le pseudo) que des « petits boutons » sont apparus sur la vulve et qu’il s’agirait d’une réaction allergique par rapport aux produits utilisés. Voilà ce qui m’est arrivé : En appliquant les différentes pommades de mon traitement sur ma fissure, j'ai remarqué dernièrement des petits boutons ou verrues à cet endroit. Lors d’une visite chez ma gynéco, elle a diagnostiqué le papillomavirus. Elle m’a prescrit Aldara 5% crème (Suisse). En effet ce virus, non traité et à très long terme, peut occasionner un cancer du col de l’utérus. J’ai suivi le traitement et les boutons avaient disparus. Mais par la suite, une fois le traitement terminé, les boutons sont réapparus. Je ne suis donc pas certaine que le diagnostique était le bon. Je retournerai dans un mois chez ma gynéco et j’aurais bien aimé avoir des témoignages de personnes ayant également constaté ces boutons, peut-être sont ils en relation avec le lichen. Merci d'avance pour vos témoignages. Inger

COUCOU A TOUTES MOI AUSSI JE SOUFFRE D'UN LICHEN DEPUIS 22 ANS AVEC DES PERIODES OU IL DISPARAIT MAIS REVIENT DE PLUS BELLE LORSQUE JE SUIS ENGOISSEE J AI CONSULTE PLUSIEURS DERMATOLOGUES ESSAYE PLUSIEURS TRAITEMENTS MAIS JE SUIS REVENUE A DERMOVAL ET COLPOTROPHINE C EST VRAIMENT UNE COCHONNERIE IL PARAIT QU ON NE GUERIT JAMAIS Y A T IL DES ALIMENTS QU IL FAUT EVITER MERCI POUR VOTRE REPONSE BON COURAGE A TOUTES

bonjour ma maman a ce probleme , elle a deja été opérée mais elle souffre encore , quelqu'un connaitrait-il le numéro du docteur dubois de creteil ??? On quelqu'un d'autre en région parisienne qui soit efficace merci beaucoup

A Helene69300 on m'a aussi diagnostiqué ce foutu lichen. Je m'intéresse à toutes les solutions, et surtout ce qui est naturelle. Sous quelle forme utilise-tu l'aloe vera? comme traite tu avec la plante? merci d'avance pour ta réponse

Bonjour Inger, Oui, je suis convaincu que l'utilisation des oestrogènes tel que l'estriol ou l'estradiol assouplissent la peau qui devient plus élastique et donc fend moins. Je ne l'ai jamais écrit ici, mais j'avais des problèmes avec les rapports bien avant d'être diagnostiquée avec le lichen. J'ai souffert énormément de ma première épisiotomie jusqu'à ma seconde grossesse j'ai donc changé de médecin. Je me souviens qu'à la deuxième épisio, une fois les points retirés l'obstétricien m'avait dit de mettre du "trophicrème" (estriol) en massage longuement pour assouplir ma peau. Au bout d'un mois, plus aucune douleur pendant les rapports et j'ai continué à mettre la pommade occasionnellement pendant 10 ans. Quand on m'a diagnostiqué le lichen, ça faisait deux ans que j'avais arrêté cette crème. Voilà pourquoi, j'ai tant confiance à ce traitement. Bon courage Inger, soigne toi bien

Pour Sophie33. J’ai un lichen depuis environ 3 ½ ans. Vos différents messages sur ce site m’ont été d’une grande utilité. Je suis un traitement similaire au vôtre (en Suisse). Ma gynéco m’a confirmé dernièrement l’importance de l’utilisation de la testostérone. Elle à participé à un colloque organisé par un spécialiste de la vulve venu exprès des Etats-Unis. Je prends la cortisone sous forme de pommade « Betnovate » et de la Testostérone propionate 2%. Par contre, elle me dit que les œstrogènes ne sont pas indispensables. Contrairement à vous toutes, je n’ai jamais eu de douleurs, démangeaisons ou brûlures. Mes douleurs se produisent uniquement lors des rapports sexuels ; une déchirure à l’endroit qui s’appelle « la fourchette ». La pénétration était devenue impossible. Je précise que j’ai 64 ans et que selon ma gynéco, il y a une différence dans la maladie entre les femmes jeunes et les femmes ménopausées. Après 2 ans de traitement, je vais mieux. Plus de tâches blanches ou violettes, la peau est devenue normale. Ma gynéco me dit que le lichen a disparu mais la déchirure se produit toujours lors d’un rapport sexuel. J’ai nettement moins mal et je reste optimiste. Par contre, je pense que je devrais continuer le traitement à vie. lors de ma dernière visité chez la gynéco mercredi, elle a découvert que j’ai des tâches blanches et violettes à l’entrée de l’anus, également une petite fissure. Elle m’a prescrit le même traitement

Bonjour , Je viens de lire tous vos messages avec émotion. Pour résoudre vos problèmes de mycose, fissure, lichen, je suis convaincue que l'aloe vera pourrait vous aider. Je n'ai plus aucun problème gynécologique depuis que je l'utilise au quotidien. L'aloe vera est une plante médicinale aux propriétés cicatrisantes, hydratantes, équilibrantes, elle est aussi antiseptique, antifongique... et renforce les défenses de l'organisme contre tous les micro-organismes. Elle peut être utilisée en complément d'une médication allopathique. L'intérêt est qu'elle potentialise les effets du traitement et diminue les effets secondaires. Si vous voulez en savoir plus contactez moi, je pourrai vous conseiller et vous orienter vers les produits que je connais bien et dont je suis très satisfaite. Bon courage à toutes

J'ai déjà traité des lichens vulvaires par magnétisme. J'ai vu les douleurs de ces femmes au bout de la route, mais aussi leur soulagement après. Je ne promets jamais rien.

Si tu as du Diprosone, tu peux essayer voir si c'est mieux. Après, quand le Dermoval me brûlait trop, je l'appliquais 2 heures avant la douche. Comme ça le produit avait le temps d'agir sans me provoquer d'irritations.

Pages